Cendre de bois : comment l’utiliser au jardin, en 10 questions-réponses

La cendre de bois, de la cheminée ou du poële, peut tout à fait s’utiliser au jardin. Néanmoins, nombreuses questions se posent : Est-ce un bon engrais ? Peut-on la mettre sur le tas de compost ? Dans le potager, au pied des tomates ? Sur la pelouse ?

Voici nos conseils pour bien l’utiliser et toutes les réponses à vos questions, en 10 points !

1. LA CENDRE EST-ELLE BONNE POUR LE JARDIN ?

La cendre de bois est intéressante pour votre jardin mais sous certaines conditions. Comme tout apport, elle comporte des avantages mais doit aussi être utilisée avec précautions dans certains cas précis.

1) Les avantages de la cendre :

  • La cendre est riche en calcium (sous forme de chaux) et en potassium. Elle contient aussi des minéraux comme le phosphore, la silice ainsi que des oligo-éléments.
  • La cendre favorise la floraison et le développement des fruits.
  • En atmosphère sèche, elle tient les gastéropodes à distance.
  • Elle a des propriétés asphyxiantes pour les insectes.
  • Son action est rapide.
  • La cendre est compostable en petite quantité.
  • Elle peut parfaitement remplacer la chaux pour corriger l’acidité du sol.
  • Elle peut aussi remplacer le lait de chaux au verger.

2) Les précautions à prendre :

  • La cendre est légèrement caustique, portez des gants lorsque vous la manipulez
  • Les apports excessifs sont néfastes pour l’équilibre chimique et biologique de votre sol.
  • Ne pas laisser la cendre s’encroûter en surface du sol, incorporez-la immédiatement ! Un simple passage du croc permet de l’enfouir superficiellement.
  • Elle ne convient pas pour les plantes acidophiles.
  • Elle ne convient pas non plus aux terres très calcaires.
La cendre de bois peut être un atout pour le jardin.

2. ON DIT QUE LA CENDRE EST UN BON ENGRAIS, RICHE EN POTASSE, EST-CE VRAI ?

La centre constitue un bon fertilisant car elle est principalement composée de calcium (entre 20 et 50%). Elle contient aussi de la silice (14%), du potassium (entre 3 et 9%), du magnésium (1 à 4%), du phosphore (0,5 à 2) et d’autres oligoéléments.

C’est un bon amendement car :

  • le calcium est important pour le bon fonctionnement du complexe argilo-humique et donc pour
  • la fertilité du sol,
  • la potasse stimule le développement des racines, l’ampleur de la floraison et, par conséquent,
  • la générosité des fructifications,
  • la silice joue un rôle dans l’assimilation et le métabolisme des plantes,
  • le magnésium est le principal constituant de la chlororophylle,
  • le phosphore joue un rôle essentiel dans la photosynthèse.

Cependant, l’équilibre d’un sol est délicat ! Il est donc indispensable de ne pas faire d’apport massif, sous peine de déséquilibrer la composition chimique et biologique du sol.

Pour ne pas le perturber, notez que la dose à ne pas dépasser est de 100 g de cendres/m2 et par an soit 2 grosses poignées.

Concernant la qualité des cendres, n’utilisez que des cendres issues de matériaux non traités, sans peinture et sans colle, exempte de plastique ou de papier coloré. Cela engendrerait une pollution de votre jardin et diminuerait drastiquement la qualité sanitaire des récoltes de votre potager. De même, n’utilisez jamais de cendre de charbon minéral, très toxique. Enfin, préférez la cendre fraîche, de meilleure qualité.

3. Y A T-IL UNE PÉRIODE IDÉALE POUR ÉPANDRE LA CENDRE DANS LE JARDIN ?

La période idéale pour utiliser la cendre au jardin est la sortie de l’hiver, soit en mars voire avril. En effet, la potasse contenue dans la cendre est soluble et facilement lessivable par les pluies hivernales. Vous pouvez néanmoins le faire plus tôt, sans danger.

Lorsque vous épandez la cendre, veillez à ne pas le faire sur sol nu, sous peine d’observer rapidement un phénomène de battance : la cendre forme une croûte qui freine les circulations d’air et d’eau et rend le milieu asphyxiant. Ceci est néfaste à la vie biologique et à la croissance des végétaux. Etalez plutôt la cendre au dessus d’un paillage.

Répandre une poignée de cendre de bois au pied des rosiers puis incorporez la avec une griffe ou à défaut, une pelle.

Répandre une poignée de cendre de bois au pied des rosiers puis incorporez la avec une griffe ou à défaut, une pelle.

4. PUIS-JE METTRE DE LA CENDRE AU COMPOST ?

Vous pouvez mettre la cendre au compost mais en quantités limitées. Cependant, de part sa texture fine et sa forte teneur en calcaire, elle a tendance à gêner la bonne aération du compost et à ralentir l’activité bactérienne, et donc, la bonne décomposition des éléments. L’asphyxie est d’autant plus importante dans les composts tassés et humides. Limitez donc la quantité à une poignée, de temps en temps.

5. PUIS-JE UTILISER LA CENDRE DE BOIS AU POTAGER ET AU VERGER ?

La potasse contenue dans la cendre favorise la floraison et la fructification. Par son caractère basique, elle permet aussi de corriger les sol trop acides. Par conséquent, elle est bénéfique au potager comme au verger, en respectant la dose indiquée.

Au potager

Répandez de la cendre entre les légumes au printemps. Elle est particulièrement bénéfique autour des légumes-fruits (tomate, aubergine, concombre, haricot…), des légumes-fleurs (chou-fleur, brocoli, artichaut…). Sans oublier les légumes-racines (pomme de terre, carotte, navet…) dont le développement s’en trouve stimulé. Les petits fruits apprécient également un apport de cendre.

Répandez un peu de cendre entre les légumes pour améliorer les récoltes.

Répandez un peu de cendre entre les légumes pour améliorer les récoltes.

Au verger

Vous pouvez répandre une poignée de cendre au pied de vos arbres fruitiers au printemps.

Vous pouvez également réaliser un badigeon à base de cendre et d’eau, destiné à asphyxier les formes hivernantes d’éventuels parasites qui se seraient réfugiés dans les anfractuosités des écorces. Pour cela, tamisez puis délayez les cendres avec un peu d’eau pour obtenir une pâte de la consistance d’une pâte à crêpe. Appliquez-la sur toute la hauteur des troncs à la manière d’un badigeon classique au lait de chaux.

Réalisez un badigeon de cendre de bois et appliquez-le sur les troncs de vos arbres fruitiers.

Réalisez un badigeon de cendre de bois et appliquez-le sur les troncs de vos arbres fruitiers.
Il faudra le renouveler régulièrement, tous les 3 ou 4 mois environ car les pluies ont tendance à le lessiver. Le badigeon possède également des propriétés légèrement isolantes, il protège un peu les troncs des dégâts que peut faire le gel.

6. PUIS-JE UTILISER LA CENDRE AU JARDIN D’ORNEMENT ?

Vous pouvez bien sûr utiliser la cendre dans les massifs de votre jardin, au pied des plantes en général. Sachez que les rosiers apprécient une petite poignée de cendre, la floraison n’en est que plus abondante. Notez également que la richesse en silice est bénéfique aux bambous.

En revanche, n’en utilisez pas au pied des plantes acidophiles comme les rhododendrons, les azalées, les camélias, les érables du Japon, etc. La cendre alcalinise le sol.

En terre très calcaire, la cendre ne doit pas être utilisée car elle a pour effet d’accentuer les problèmes liés à ce type de terre. En effet, l’excès de calcaire provoque un blocage de l’assimilation d’oligoéléments indispensables comme le fer (chlorose) notamment.

7. PUIS-JE UTILISER LA CENDRE DANS LA PELOUSE ?

Dépourvue en azote, la cendre ne favorise pas la croissance végétale. En revanche, à la dose indiquée, elle corrige une trop grande acidité, elle est bénéfique pour l’activité microbienne du sol ainsi qu’aux vers de terre. Ce qui améliore l’infiltration de l’eau et le drainage et donc limite l’apparition de la mousse dans la pelouse.

8. LES CENDRES DE BOIS PERMETTENT-ELLES DE REPOUSSER LES LIMACES ET ESCARGOTS ?

Vous pouvez répandre de la cendre autour des jeunes plants de légumes récemment plantés ou autour des plantes sujettes à la voracité des gastéropodes.

Le cordon de cendre permet, sous certaines conditions, de limiter les dégâts des limaces et des escargots.

Il suffit de quelques centimètres et la cendre, légèrement caustique, entrave leur progression. Mais elle est à renouveler très régulièrement. En effet, la rosée et la pluie la rendent totalement inefficace et on en vient à utiliser des quantités trop importantes. Elle peut être utile de façon ponctuelle mais ce n’est pas le meilleur moyen de se prémunir des limaces et des escargots.

9. LA CENDRE A T-ELLE UN POUVOIR ANTI-MOUSSE ?

Contrairement à une idée reçue, la cendre ne permet pas de détruire la mousse. Par contre, par sa forte teneur en calcaire, elle corrige l’acidité du sol, ce qui limite l’apparition de la mousse.

10. FAUT-IL DÉBARRASSER LA CENDRE DU CHARBON AVANT DE L’ÉPANDRE AU JARDIN ?

Tamiser la cendre n’est pas une obligation. Faites-le uniquement s’il reste de gros morceaux de charbon de bois ou des clous, par exemple, ou encore si vous voulez réaliser un badigeon de cendre pour vos arbres fruitiers. Pour cela, utilisez un tamis.

Tamisez la cendre pour enlever les morceaux de charbon de bois.

Salade de pommes de terre au thon et oeufs durs

Salade de pommes de terre au thon et oeufs durs

Vous pourrez cesser d’acheter des pommes de terre! Voici comment les cultiver facilement, dans une tour!