Élever un adolescent est beaucoup plus difficile que d’élever un enfant en bas âge

Élever un adolescent est beaucoup plus difficile que d’élever un enfant en bas âge
Source : santeplusmag.com

Être parent n’est certainement pas une tache de tout repos. Les premières années de la vie d’un enfant sont marquées par l’imprégnation et l’inculcation de certaines règles et d’apprentissages. Ensuite, l’enfant gagne en autonomie en allant à l’école et entame un processus de socialisation. Plus les années passent, plus l’enfant apprend à s’affirmer et revendiquer son propre caractère. Mais en devenant adolescent, l’enfant peut devenir difficile à apprivoiser, comme l’explique Psychology Today.

Décrite comme le passage d’un enfant vers l’âge adulte, l’adolescence est une période qu’appréhendent de nombreux parents. En réalité, les changements physiques et hormonaux que subissent les enfants peuvent justifier en partie leur comportement parfois « difficile ».

Un enfant en bas-âge, plus facile à élever qu’un adolescent

Un bébé requiert souvent du temps, de l’attention et des soins particulièrement prenants. Après la naissance de l’enfant, les parents peuvent faire face à une fatigue psychologique liée à une surcharge de travail. L’enfant a besoin d’être nourri, habillé, changé et choyé par ses parents. Les pleurs incessants et les caprices peuvent donner lieu à des nuits courtes et à une vigilance accrue tout au long de la journée. Il n’est de plus pas rare que bébé souffre de certains maux qui peuvent inquiéter particulièrement les parents.

Alors que l’enfant dépend intégralement de ses parents durant les premières années de sa vie, son amour pour eux reste indéniable. Cependant, les adolescents semblent plus distants, exprimant peu voire pas du tout leurs sentiments. Selon Catherine Thompson, auteure de La violence de l’amour, cette séparation imposée par les adolescents peut être vécue comme un rejet particulièrement douloureux pour les parents. Les jeunes ont ainsi tendance à privilégier les sorties entre amis et revendiquent leur autonomie. Ils peuvent également refuser d’obéir à leurs parents, considérant qu’ils sont en âge de faire leurs propres choix. De nombreuses mères vivent une période de stress, de solitude et d’incompréhension lorsque leur enfant atteint l’adolescence.

Mais en réalité, les changements hormonaux liés à la puberté, le développement de certains complexes, les exigences scolaires mais aussi sociales peuvent perturber les adolescents. À cet âge, les enfants peuvent devenir très critiques envers eux-mêmes et tentent de construire leur identité, ce qui peut leur donner l’impression d’être dépassés par moment.

Comment accompagner un adolescent durant sa « crise » ?

Bien que l’adolescence soit particulièrement pénible pour certains parents, il est nécessaire de relever le défi et de mettre en place un plan d’action pour ne pas se sentir épuisé psychologiquement :

1. Ayez de nouveaux centres d’intérêt

En tant qu’individu à part entière, vous avez également besoin de prendre soin de vous, au-delà de votre responsabilité de “parent”. Sortez, rencontrez de nouvelles personnes et n’hésitez pas à entamer une activité qui vous fait du bien.

2. Cherchez du soutien

Quand la vie devient dure, on a tous besoin de se confier et d’exprimer nos émotions. Parler à un proche ou à un parent qui vit des situations similaires peut aider à s’alléger d’un lourd fardeau émotionnel.

3. Apprenez à négocier au lieu d’imposer

Les enfants obéissent généralement aux ordres imposés par leurs parents. Mais les adolescents, en quête de liberté, prennent un malin plaisir à affirmer leur force d’opposition. Sachez leur parler de façon bienveillante, sans les materner et sans les gronder. Exprimez-vous en trouvant des arguments plausibles.

4. Gardez-en tête que c’est une étape passagère

Au lieu de vous morfondre et de vous dire que votre enfant a changé, n’oubliez-pas que c’est passager. Cette période est aussi difficile pour vous que pour votre adolescent mais doit être traversée pour donner lieu à des jours meilleurs.

5. Ne vous focalisez pas sur les erreurs

Les adolescents peuvent faire des erreurs et entretenir des conflits avec leurs parents. S’il s’avère nécessaire de mettre des limites et de demander des explications lorsqu’ils fautent, il faut savoir tourner la page. En effet, se focaliser sur les conflits et reprocher sans cesse les mêmes erreurs ne feront que créer un fossé entre le parent et l’enfant. Pour que l’adolescent avance vers le droit chemin, il doit se sentir soutenu et épaulé par ses proches.

Source : santeplusmag.com

3 recettes de boissons détox pour retrouver la ligne

3 recettes de boissons détox pour retrouver la ligne

Voici comment faire une pédicure à la maison avec du bicarbonate de soude

Voici comment faire une pédicure à la maison avec du bicarbonate de soude